Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site Michel Verjux

16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 18:01

Exposition collective

Artcurial, Paris

1er - 3 avril 2011

VerjuxVaniteArtcurial11a.jpg


Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2011
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 12:31

 


Breathe, Walk, Look

Exposition personnelle

Dallas Contemporary Art Center

12 février - 27 mars 2011

 


VerjuxDallasExt1blog.jpg

 


   Verjux-Dallas-11a

 


Verjux-Dallas-11b.jpg

  

  

Brève présentation de l'oeuvre

« Le minimum nécessaire et suffisant : de la lumière en acte dans une situation donnée (dans un espace et un temps donnés) donnant à voir aux yeux du spectateur cette situation d’exposition elle-même[1]. »

 

 « Non pas la lumière, mais l’éclairage[2]. »

 

« Éclairer, et seulement éclairer, c’est déjà exposer[3]. »

  

Mes œuvres — des « éclairages » principalement constitués de projections de lumière, orientées, cadrées et focalisées —, peuvent être vues et, selon moi, doivent même être vues, non seulement comme de simples images, formes ou signes géométriques de lumière projetée dans l’espace réel, mais aussi et surtout à la fois comme des indices et des symboles de l’évènement, de l’acte, du fait, de l’objet et du dispositif que représente, selon les angles sous lesquels nous l’abordons, l’exposition de quoi que ce soit au regard du regardeur.

 Ces œuvres renvoient à une pratique artistique concentrée sur l’acte de montrer, resserrée sur ce qui relève de l’exposition, en général et en particulier, et réduite, avec un brin d’ironie, à la création d’« éclairages ». Ce qui est en jeu, ce qui est assumé et revendiqué ici, c’est tout d’abord la dimension existentielle de l’activité artistique ; c’est ensuite un refus (autant que faire se peut) de l’œuvre comme objet matériel (ou simple marchandise) ; et c’est, enfin, une volonté d’atteindre un degré relatif de précision et de clarification conceptuelles dans le champ de l’art (aussi vaste, incertain et complexe soit-il).

À travers une telle pratique artistique, je cherche à exemplifier la singularité de l’œuvre tout en questionnant sa place et son statut, aujourd’hui. Mon but est d’utiliser aussi bien sa capacité à nous émouvoir que celle à nous faire interagirphysiquement avec les différents éléments, facteurs ou paramètres qui lui sont propres et ceux qui sont propres à l’endroit où nous nous trouvons et au moment où elle nous est exposée et, bien entendu, d’utiliser en même temps sa capacité à interroger notre regard sur le monde environnant.

(Atelier du Père-Lachaise, Paris, à l’occasion de mes 19867 jours de vie, automne 2010).

 

II

Respirer, marcher, regarder

« Les rayons qui ruissellent à travers le volet ne seront pas longs à être oubliés quand le volet sera grand ouvert[4]. »

Henry David Thoreau

Si nous voulions exposer au regard de quelqu’un une œuvre d’art visuelle et plastique qui soit à la fois claire, simple et positive, nous devrions peut-être tout faire pour que cette œuvre amène le visiteur (de l’exposition dans laquelle elle lui est montrée) dans un état où le seul fait de respirer, de marcher et de regarder semble lui suffire.

En se confrontant, aujourd’hui, aux problématiques de l’habitat, de l’espace et de la lumière, l’œuvre d’art peut réaliser un tel projet. Elle peut intégrer dans ses matériaux mêmes des traits picturaux et sculpturaux relevant de l’architecture, de la cité et de l’éclairage.

 Une telle approche de l’œuvre d’art est tout autant sensible, réaliste que rationnelle. Et c’est selon cette approche que je crée mes œuvres, en général, et que j’ai conçu, en particulier, mon exposition à l’intérieur et à l’extérieur du Dallas Contemporary Art Center.

(Chalon-sur-Saône, à l’occasion de mes 19933 jours de vie, hiver 2010).

 

--- 

I

Short presentation of the work

      “The necessary and sufficient minimum: light enacted in a given situation (in a given space and time), offering the exposition situation itself to the spectator’s eyes[5]..”
“Not light but the act of lighting[6].”
“To put light on something, and only that, is already to expose[7].”
 

My works — “éclairages” mainly composed of light projections which are directed, framed and focused — can and, in my opinion, must even be seen not only as simple images, forms or geometric signs of light projected in real space, but also and above all as both indexes and symbols of the event, the act, the fact, the object and the process which the exposition of anything at all, depending on the angle from which it is viewed, represents in the eyes of the viewer.

These works refer to an artistic practice which concentrates on the act of showing, focusing, in general and in particular, on what exposition actually is, a practice which is reduced, with a touch of irony, to the creation of “éclairages”. What is involved, assumed and asserted here is first and foremost the existential dimension of artistic activity, then the refusal (as far as it is possible) of artwork as a material thing (or a simple commodity), and finally the will to achieve a relative degree of conceptual precision and clarification in the field of art (however broad, uncertain and complex it may be).

Through this artistic practice, I seek to exemplify the singularity of the work while raising questions about its place and status today. My aim is to use its capacity both to move us and to provoke physical interactions with different elements, factors and parameters that are specific to the work as well as to the place we are in and the moment at which it is exposed, and of course, at the same time, to use its capacity to question the way we look upon the world at large.”

 

(Michel VERJUX, Père-Lachaise studio, Paris, for my 19867 days of life, Autumn 2010).

 

II                             

Breathe, Walk, Look

                                                                                          " The rays which stream through the shutter will be no longer remembered when the shutter is wholly removed."

Henry David Thoreau 

 

If our aim was to expose to somebody’s eyes a work of visual and plastic art which would be at once clear, simple and positive, we should perhaps focus on the work’s ability to produce in the visitor (to the exhibition in which the work is being shown) a state in which simply to breathe, walk and look would seem to be enough.

 When a work of art today confronts such questions as habitat, space and light, this aim can be achieved and the materials themselves can include pictural and sculptural features relating to architecture, city and lighting.

 Apprehending a work of art in such a way has as much to do with sensitivity and realism as with rationality. And this is the way that I create my works, in general, and the way I have conceived my exhibition, in particular, indoors and outdoors of the Dallas Contemporary Art Center.

(Chalon-sur-Saône, for my 19933 days of life, Winter 2010) [9].


 


[1] Michel Verjux, Notes numérotées à mon nombre de jours de vie, note n°10054 (1983), inédit.

[2] Michel Verjux, Notes numérotées….,  op. cit., note n° 9987 (1983).

[3] Michel Verjux, ibid., note n° 10818 (1986).

[4] Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois[1854], chapitre IV, « Bruits », trad. franç. Jeanne Chantal et Thierry Fournier, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1985, p. 97.

[5] Michel Verjux, Notes numérotées à mon nombre de jours de vie, note n°10054 (1983), unpublished.

[6] Michel Verjux, Notes numérotées….,  op. cit., note n° 9987 (1983).

[7] Michel Verjux, ibid., note n° 10818 (1986).

[8] Henry David Thoreau, Walden ; or, Life in the Woods, ch. IV « Sounds », ed. Jeffrey Cramer, New Haven : Yale University Press, 2004. Originally published in 1854.

[9] English translation by Margaret Scollen-Tomarchio. 

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2011
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 17:19

Galerie Mark Müller

Zürich

15 janvier - 12 mars 2011

 

 

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2011
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 14:29

Eliason Flavin Herdeg Kowanz Lévêque Mercier Morellet Nanucci Schwer Sonnier Turrell Verjux

Kunstraum Alexander Bürkle, Freiburg im Breisgau (Allemagne)

24 octobre 2010 - 20 mars 2011VerjuxFreiburg-10a.JPG

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 19:03
Isabelle Lartault & Michel Verjux
« Tout le reste est dans l'ombre », Tour Montparnasse
Nuit du 9 au 10 octobre 2010 annulée !
 
Nuit annulée... Oeuvre censurée... ?

 
À toutes celles et tous ceux qui ont vu et entendu « Tout le reste est dans l'ombre », à la Tour Montparnasse, dans la nuit du 2 au 3 octobre pendant la Nuit Blanche, à Paris (un projet associé à l'édition 2010) :
 
Merci d'avoir saisi la pertinence et compris l'intérêt de notre travail, merci d'avoir apprécié cette conjugaison de la lumière, du son et de l'espace urbain, cette conjonction de voix, de mots et de projections, ce jeu de perspectives et de points de vue, de déambulations et de moments d'arrêt ? ce moment d'art et de poésie.
Merci à celles et ceux qui nous ont personnellement confié qu'ils avaient trouvé, sur son parvis, la présence singulière d'une création contemporaine à l'échelle du site et que nos deux ?uvres croisées leur avaient enfin, le temps d'une nuit, fait aimer la Tour Montparnasse.
 Lartault-Verjux-Morin-7.jpg
À toutes celles et tous ceux qui devaient venir, ou revenir, voir et entendre « Tout le reste est dans l'ombre », à la Tour Montparnasse, dans la nuit du 9 au 10 octobre, pendant la Nuit Électro qui devait alors être présentée à nouveau et vient d'être annulée :
 
Au mépris du public qui devait venir encore nombreux suite à nos invitations et aux annonces parues dans la presse (quotidiens, périodiques, Internet, etc.) et au mépris de nous, les artistes, qui nous réjouissions de faire partager une première ou une seconde fois notre création, les commanditaires, copropriétaires de la Tour (l'Ensemble Immobilier Tour Maine Montparnasse), ont décidé de l'annuler brutalement, sans état d'âme et sans complexe !
    
Pourquoi cela ? Leur argument de façade : la Ville de Paris n'aurait pas bien communiqué, les spectateurs ne seraient pas venus en assez grande quantité ! Ces commanditaires voulaient, semble-t-il, un « signal », et non pas de l'art ; peut-être voulaient-ils se servir de l'art pour redorer l'image d'un monument souvent considéré comme l'un des plus laids de Paris, faire du battage, comme on dit en termes publicitaires. Mais ce n'est pas notre métier que de faire cela : nous sommes artistes et poètes !
    
Il n'était pas question pour nous de monter « un son et lumière », de faire du « signalétique » ou du « spectaculaire », ni de la « réclame » ou de la « magie publicitaire ». C'est, aujourd'hui, trop souvent le cas dans les évènements dits « culturels » qui servent, en réalité, plus à distraire et à détourner l'attention qu'à émouvoir ou à faire réfléchir, et qui ne promeuvent que vanité et superficialité.
   
Notre déception est immense : à la mesure de l'investissement et de l'exigence qui ont été les nôtres pour imaginer et construire cette intervention croisée, ce poème urbain, visuel et sonore.
    
Tout le reste est dans l'ombre... Hélas !
 
Cette annulation nous porte préjudice. Nous devons réagir.
Pour nous, « TOUT RESTE » : nos désirs, nos convictions et la mémoire de notre intervention. N'hésitez pas à largement diffuser ces informations, à faire passer le message !

Isabelle LARTAULT & Michel VERJUX  (Paris, atelier du Père-Lachaise, 7 octobre 2010)

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:30

Nuit Blanche et Nuit Electro,

Paris

2-3 octobre et 9-10 octobre 2010

Création : Isabelle Lartault et Michel Verjux 

(Collaboration Laurent Chambert)

Lartault-Verjux-Morin-15.jpg

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 13:40

Xavier Laboulbenne, Berlin

Schönleinstrasse 5, du 2 au 30 octobre 2010

Exposition personnelle

VerjuxBerlinXL-10a.jpg

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:26

Interventi a Morterone (Italie)

12 septembre-5 décembre 2010

Exposition collective


VerjuxMorteroneExt-a-10.jpg

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:22

Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur

11 septembre-11 décembre 2010

Exposition collective

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:15

Galerie Georges Verney-Carron, Lyon

11 septembre-20 novembre 2010

Exposition collective

Montage-Lyon10.JPG

Repost 0
Published by michel verjux - dans Œuvres 2010
commenter cet article